Martin Dupont : déjà trente ans au service de la collectivité

Publié le 23 mai 2018

Imprimer Partager :
Martin Dupont : déjà trente ans au service de la collectivité

Martin Dupont, directeur général de la Société de développement économique de Drummondville.

Crédit photo : (Photo courtoisie SDED)

Par Jean-Claude Bonneau (Journal l’Express – Samedi 19 mai 2018)

PORTRAIT. Depuis trente ans, il voit au développement industriel économique de Drummondville. Que ce soit comme commissaire industriel de 1988 à 1996 ou comme directeur général de la Société de développement économique de Drummondville depuis 1996, Il faut admettre que Martin Dupont a bien réussi la mission qu’on lui a confiée.

Les personnes qui le côtoient chaque jour et qui l’entourent le voient comme un visionnaire. Ses «vis-à-vis» le considèrent beaucoup plus comme un adversaire redoutable lorsque vient le temps de négocier la venue de nouveaux entrepreneurs dans la région.

Si le portrait de la grande région de Drummondville fait autant de jaloux, la SDED y est certainement pour beaucoup. Et la SDED, c’est une équipe d’une cinquantaine de personnes dirigée par une personne bien structurée qui a su, au fil des ans, transmettre sa passion.

Une grande fierté

En entrevue, Martin Dupont ne nous a pas caché sa grande fierté du travail accompli au cours des trois dernières décennies.

«La SDED a bien changé depuis mon arrivée en 1988. À l’époque, nous n’étions que quatre employés et le budget total de l’organisme tournait autour de 300 000 $. Aujourd’hui, c’est une cinquantaine d’employés et un budget de fonctionnement d’environ 11 millions $. C’est incroyable tout le cheminement qu’on a fait. Depuis plusieurs années, la SDED joue sur la même plateforme que les sociétés de développement de Montréal ou Québec. C’est quelque chose de très important et surtout de très encourageant. Nous avons réussi à positionner avantageusement Drummondville sur la scène internationale», souligne M. Dupont.

Aujourd’hui, on ne peut nier que l’économie de Drummondville se porte fort bien et que la diversité industrielle est omniprésente. De petites entreprises ont pris de l’expansion et on a assisté, avec succès, à plusieurs transferts générationnels d’entreprises. De grandes sociétés ont également choisi Drummondville comme port d’attache. Au cours des dernières décennies, plus de 250 terrains industriels ont trouvé preneurs, une statistique qui démontre toute la vitalité de ce secteur d’activités.

«Il est certain qu’il y a eu plus de bons coups que de mauvais. Par exemple, seulement au cours des cinq dernières années, il y a eu plus d’un milliard $ en investissements industriels dans la région, dont 202 M $ en 2017. Dans la même période, le nombre d’emplois créés a dépassé la barre des 5000, dont 1300 en 2017, un record de tous les temps. Toute cette activité favorable a aussi permis à la MRC de grossir, la population augmentant de près de 4000 personnes en cinq ans. Ces chiffres démontrent hors de tout doute que nous traversons une très bonne période. Dans son mandat, la SDED a su tisser des liens non seulement au Québec mais à l’extérieur, tout en se dotant d’une image très positive. Le travail mis de l’avant nous a permis d’obtenir ces résultats très positifs», ajoute le dg de l’organisme qui fait l’envie de plusieurs villes au Québec.

Parmi les très bons coups qu’il aime mettre en avant-plan, Martin Dupont mentionne la construction des incubateurs industriels, une initiative typiquement drummondvilloise qui a servi d’outil de développement, la construction du Centrexpo, un outil touristique qui permet des retombées économiques importantes et la venue d’un hôtel qui a nécessité des investissements de 25 M $.

«Le rôle de la SDED a toujours été de mettre de l’avant des projets qui servent à l’ensemble de la collectivité drummondvilloise et le Centrexpo est un bon exemple», renchérit celui qui voit l’avenir avec beaucoup d’optimisme.

Des marques de confiance

Aujourd’hui, Martin Dupont ne se gêne pas pour dire à qui veut l’entendre qu’il n’a jamais regretté la décision de joindre l’équipe de la SDED, il y a trente ans.

«À l’époque, ce fut une décision de cœur et je n’ai jamais eu de regret. J’ai même reçu des offres pour aller ailleurs, mais je les ai refusées. La raison est fort simple. J’ai toujours été bien appuyé dans mon travail. En fait, je n’ai eu que deux patrons, soit Mme Ruest-Jutras et M. Cusson qui, à titre de mairesse et maire, se voyaient confier la présidence de la SDED. De plus, j’ai toujours obtenu la confiance des membres des différents conseils d’administration. Cette confiance, c’est sans aucun doute un élément majeur qui fait qu’une personne se dédie entièrement à une cause.»

Rendu à la mi-cinquantaine, Martin Dupont ne pense pas encore à la retraite. Au contraire. «Tant et aussi longtemps qu’on voudra de moi, je serai partant. Il y a de belles choses qui pointent à l’horizon. Le développement de Drummondville et la région se poursuivra. D’ailleurs, nous devrions être en mesure d’annoncer d’ici la fin de l’année deux ou trois projets majeurs. Au cours des dernières décennies, je me suis créé un très bon réseau de contacts et j’ai une connaissance très approfondie de tout le territoire. Il faut que j’en fasse profiter la région.»

Avec la nouvelle structure que le C.A. vient de donner à la SDED, toute l’équipe de l’organisme ne chômera pas.

«Fini le temps d’oeuvrer en silos. Il y a beaucoup de travail devant nous. Toute l’équipe n’aura qu’un seul but, soit d’unir les efforts pour le développement global de la communauté. Et pour ce faire, nous allons mettre sur la table des conditions favorables pour accompagner les promoteurs et les entrepreneurs. Par exemple, il faut se concentrer sur la problématique de la main d’œuvre. D’ici cinq ans, le défi le plus important sera de trouver de la main d’œuvre compétente non seulement pour de nouveaux emplois mais aussi pour combler les départs à la retraite. La main d’œuvre, c’est devenu un enjeu économique et nous y travaillons depuis 3-4 ans. Ce n’est pas pour rien que nous participons à des missions économiques un peu partout et que nous signons des ententes avec différents pays, comme la Tunisie et éventuellement le Maroc. L’avenir est prometteur et c’est à nous de créer les bonnes opportunités».

Une transformation évidente

Au cours des prochaines semaines, Martin Dupont délaissera certaines fonctions administratives pour se concentrer sur le développement industriel et commercial… en fait sur la prospection.

Martin Dupont. (Photo gracieuseté)

«Le SDED se doit de jouer davantage son rôle de locomotive dans la MRC et le plan de match est très clair. Nous voulons nous donner les outils nécessaires pour poursuivre ce développement et cette transformation de notre région. Drummondville a changé énormément depuis 10 ou 15 ans et elle se transformera encore beaucoup au cours des 5, 10 et 15 prochaines années. Toute l’équipe de la SDED a pour but de faire avancer encore et encore la ville, la région. Nous allons mettre tout de l’avant pour y parvenir», renchérit le principal intéressé.

Reconnu comme un visionnaire, Martin Dupont voit grand pour la ville et pour la région. Il a déjà quelques idées en tête comme la construction de quelques autres incubateurs industriels qui pourraient permettre à de petites entreprises de prendre leur envol. Il entrevoit également un agrandissement éventuel du Centrexpo. «Je suis certain que dans ce dossier, nous n’aurons pas le choix. D’ici six ou sept ans, la clientèle du Centrexpo augmentant, il faudra penser à doubler la superficie de cette infrastructure économique qui répondra à la demande des cinquante prochaines années.»

C’est reconnu. Drummondville est bien située géographiquement et la SDED s’est dotée d’outils fort intéressants pour attirer de nouveaux investisseurs dans la région. Dans ce domaine, le dg de l’organisme est très conscient qu’il n’y a jamais rien de gagné à l’avance. «Il faut toujours être à l’affût des opportunités et le succès de la SDED dépendent du travail acharné de toute une équipe et non d’une seule personne», stipule celui dont la réputation n’est plus à faire et qui aime bien partager sa vaste expérience avec ses collègues.

Trente ans, c’est trop vite passé et comme tout passionné, Martin Dupont amorce une autre décennie avec un but bien précis : poursuivre le développement économique de la MRC et faire de Drummondville et la région un incontournable pour les investisseurs.

Le principal intéressé amorce cette autre décennie en participant à une mission à Paris, les Journées du Québec, une activité organisée conjointement par les SDED de Drummondville, Montréal et Québec. Plus d’une centaine d’entreprises québécoises, dont une douzaine de Drummondville, seront sur place pour établir des contacts et inciter des travailleurs à venir s’installer chez nous.

Visionnaire, passionné, Martin Dupont l’est. Et il faut croire que son travail est remarqué et scruté à la loupe car, lors de la dernière assemblée générale annuelle de l’organisme, le député André Lamontagne lui a remis la Médaille de l’Assemblée nationale pour l’excellence de son travail au cours des trente dernières années et pour son apport global à la grande vitalité de la région de Drummondville.

Retour

Autres nouvelles

nouvelle Fabriqué à Drummondville

9 décembre 2009

nouvelle Weber America

4 février 2008

nouvelle Mission en Alberta

22 janvier 2008

RECRUTEMENT DE LA MAIN-D’ŒUVRE SPÉCIALISÉE LA SDED PRÉPARE SA 11E MISSION EN FRANCE

Publié le 1 mars 2018

Imprimer Partager :

COMMUNIQUÉ
Diffusion immédiate

RECRUTEMENT DE LA MAIN-D’ŒUVRE SPÉCIALISÉE
LA SDED PRÉPARE SA 11E MISSION EN FRANCE

SDED, mercredi 28 février 2018 – La Société de développement économique de Drummondville (SDED) organise conjointement avec Montréal et Québec, sa 11e mission de recrutement de main-d’oeuvre spécialisée en France, dans le cadre des « Journées Québec » à Paris les 26 et 27 mai 2018.

Présidée par M. Alexandre Cusson, maire de Drummondville et président de la SDED, cette mission s’adresse principalement aux employeurs en pénurie de main-d’œuvre spécialisée et vise à recruter, entre autres, des mécaniciens, soudeurs, tôliers, machinistes, camionneurs, etc.

Cent vingt employeurs du Québec, incluant la délégation de Drummondville, participeront à cette mission de recrutement où plus de 2000 travailleurs européens compétents et intéressés à immigrer au Québec s’y donneront aussi rendez-vous.

Depuis plusieurs années, la SDED a accompagné de nombreux employeurs de la région lors de ses missions internationales, et ce, toujours en affichant d’excellents résultats au retour de celles-ci. Ces mêmes missions ont permis de combler quelque 100 postes dans les entreprises de Drummondville et de la MRC de Drummond. À ce nombre, des dizaines de familles totalisant plus de 400 immigrants français ont choisi Drummondville comme terre d’accueil.

Comme elle le fait toujours, la SDED proposera à chaque entrepreneur, lors de sa prochaine mission en France (26 et 27 mai), une formule « clés en main »* lui permettant de concentrer ses efforts sur la sélection des candidats ciblés, lors d’entrevues en privé et qui répondront aux exigences des postes offerts.

De plus, elle offrira aux entrepreneurs un accompagnement professionnel afin de les guider dans le processus d’immigration des travailleurs sélectionnés tout en répondant aux interrogations relatives aux gouvernements du Québec et du Canada, aux conditions du marché du travail québécois, ainsi qu’aux divers services d’aide à l’intention de ces mêmes travailleurs immigrants potentiels.

Les entrepreneurs intéressés à recevoir plus amples informations et/ou à s’inscrire à cette prochaine mission à Paris, les 26 et 27 mai 2018, sont invités à communiquer dès aujourd’hui avec la SDED au 819 477-5511.

– 30 –

* La formule « clés en main » comprend pour chaque entreprise, les réservations suivantes :
billets d’avions (aller/retour) sur Paris, la chambre d’hôtel, le kiosque sur place, repas, les
informations relatives au déroulement du séjour, etc.

 

Retour

Autres nouvelles

nouvelle Fabriqué à Drummondville

9 décembre 2009

nouvelle Weber America

4 février 2008

nouvelle Mission en Alberta

22 janvier 2008

Visite de la vice-première ministre Madame Dominique Anglade à la SDED

Publié le 27 février 2018

Imprimer Partager :

Profitant de son passage à Drummondville vendredi dernier, Mme Dominique Anglade, vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique a visité avec grand intérêt quelques-unes des 15 entreprises (occupant les 34 locaux) présentement en démarrage dans l’Incubateur de la Société de développement économique de Drummondville (SDED).

En 1998, la SDED construisait la première des trois phases de son Incubateur industriel. Vingt ans plus tard, force est de constater que cet outil de développement économique, l’un des plus grands au Canada, a su contribuer à la croissance et à la vitalité des entreprises qui y ont séjourné en moyenne trois années.

Du même souffle, ces mêmes entrepreneurs ont aussi bénéficié de l’accompagnement que leur a prodigué le personnel de la SDED dans le démarrage de leurs entreprises, le soutient organisationnel et l’administration de celles-ci. En plus de briser l’isolement auquel chaque gestionnaire en démarrage d’entreprise se voit confronter, l’expérience acquise dans l’incubateur industriel a une incidence probante sur l’augmentation du taux de survie de ces mêmes entreprises après cinq ans. Taux qui se situe à plus de 70 %, pour les entreprises incubées de la SDED.

La SDED, fleuron incontesté du développement économique de Drummondville et de la MRC de Drummond, multiplie constamment ses efforts pour le meilleur développement des entreprises d’ici et de la collectivité. Il en est de même à l’échelle du Québec alors que depuis quelques années, le gouvernement du Québec soutient les entreprises québécoises dans leurs démarches d’expansion tant au niveau de l’entrepreneuriat, des programmes facilitant l’exportation, que de l’innovation avec l’avènement de l’entreprise 4.0.

Vignette photo :
Accompagnaient Mme Dominique Anglade vice-première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, lors de sa visite de l’incubateur de la SDED, de gauche à droite, M. Daniel Pageau, commissaire industriel à la SDED, M. Vincent Bourassa, directeur régional – direction du Centre-du-Québec au ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI), Mme Julie Biron, commissaire industrielle à la SDED, Mme Dominique Anglade, vice-première ministre, M. Yves Grondin, maire suppléant à la Ville de Drummondville et M. Martin Dupont, directeur général de la SDED.

Retour

Autres nouvelles

nouvelle Fabriqué à Drummondville

9 décembre 2009

nouvelle Weber America

4 février 2008

nouvelle Mission en Alberta

22 janvier 2008

LA SDED CONTRIBUE FINANCIÈREMENT À QUATRE PROJETS D’INVESTISSEMENT Avec des prêts totalisant 240 000 $ en aide financière dans la MRC de Drummond

Publié le 14 février 2018

Imprimer Partager :

COMMUNIQUÉ
Diffusion immédiate

LA SDED CONTRIBUE FINANCIÈREMENT À QUATRE PROJETS D’INVESTISSEMENT
Avec des prêts totalisant 240 000 $ en aide financière dans la MRC de Drummond

Drummondville, mardi 13 février 2018 – La Société de développement économique de Drummondville (SDED), par le biais du Fonds local d’investissement (FLI) et du Fonds local de solidarité (FLS) de la MRC de Drummond, accordait tout récemment des prêts totalisant 240 000 $ à quatre entreprises de la région. Mis en commun, les projets de L’Atelier de l’Armoire, de Soudure F.M. Saint-Guillaume, de l’Ébénisterie Crystal et des Boiseries de l’Artisan permettront de réaliser des investissements totaux de 895 000 $.

L’Atelier de l’Armoire
À la suite du décès de leur père qui avait fondé l’entreprise en 2000, MM. Steve et Stéphane Chauvette prennent la relève et relancent les activités de celle-ci située sur le boulevard Foucault à Drummondville. Forts de la complémentarité de leur expérience professionnelle, les deux frères ont ainsi décidé de réaménager les espaces de fabrication et d’accueil de la clientèle, afin d’optimiser les installations déjà en place. Ils ont aussi profité de l’occasion pour faire l’acquisition de nouveaux équipements plus performants afin d’améliorer la productivité de l’entreprise qui offre la conception et la fabrication sur mesure d’armoires de cuisine et de salle de bain.

Afin de compléter le financement du projet évalué à 185 000 $, la SDED a consenti un prêt de 75 000 $ provenant du Fonds local d’investissement (FLI) et du Fonds local de solidarité (FLS) de la MRC de Drummond. Ces investissements permettront à l’entreprise d’encore mieux répondre à la demande.

Soudure F.M. Saint-Guillaume
Fondée en 1998 par M. Francis Michaud, l’entreprise oeuvrant aussi sous le nom de Machinerie F.M. se spécialise dans la fabrication de machineries agricoles, de grattes à neige et d’équipements pour les paysagistes. Dans ses locaux de quelque 6 000 pieds carrés situés sur la rue Principale à Saint-Guillaume, la dizaine d’employés de l’entreprise fabriquent des produits de qualité, durables et performants.

Considérant la croissance constante de ses ventes, Soudure F.M. Saint-Guillaume se devait de procéder à un réinvestissement pour soutenir le fonds de roulement nécessaire. Pour mener à bien cet investissement de 185 000 $, la SDED a consenti un prêt de 40 000 $ à l’aide du Fonds local d’investissement (FLI) et du Fonds local de solidarité (FLS) de la MRC de Drummond.
Ébénisterie Crystal
Fondée en 2006, l’entreprise fabrique des produits sur mesure dans le domaine de l’ébénisterie architecturale, commerciale, industrielle et institutionnelle. En 2011, à la suite d’une croissance soutenue, l’Ébénisterie Crystal déménage ses opérations dans un local de 7 000 pieds carrés. Deux années plus tard, un nouveau bâtiment de 12 000 pieds carrés a dû être construit afin d’accueillir les activités de l’entreprise.

Ébénisterie Crystal est située sur la rue Rocheleau à Drummondville et connaît actuellement un accroissement de ses ventes. Afin de maintenir cette croissance soutenue et dans le but de participer à la concrétisation du projet de 100 000 $ de l’entreprise, la SDED a donc octroyé un prêt de 50 000 $ du Fonds local d’investissement (FLI) et du Fonds local de solidarité (FLS) de la MRC de Drummond.

Les Boiseries de l’Artisan
L’entreprise a démarré ses activités en 2000 alors que M. Joël Robitaille réalisait son rêve de démarrer sa propre entreprise dans le domaine de l’ébénisterie. Il a vite fait sa renommée dans la fabrication d’armoires en bois de haute qualité. De 2008 à 2013, l’entreprise a occupé des locaux situés sur la rue Power dans le parc industriel de Drummondville. En 2013, l’entreprise déménage au 320, chemin Yamaska à Saint-Germain-de-Grantham, un bâtiment tout neuf de 3 500 pieds carrés. Aujourd’hui, en plus des meubles de cuisine et salle de bain, l’entreprise fabrique des meubles scéniques tels que des lutrins ou des devantures de scènes par exemple.

Afin de mieux percer ce nouveau marché des meubles commerciaux et institutionnels, l’entreprise a réalisé un investissement de 425 000 $ pour lequel la SDED a consenti un prêt de 75 000 $ du Fonds local d’investissement (FLI).

Fonds local d’investissement (FLI)
Fonds local de solidarité (FLS) de la MRC de Drummond
Destinés à la création et au maintien des emplois, le Fonds local d’investissement (FLI) et le Fonds local de solidarité (FLS) de la MRC de Drummond sont octroyés sous forme de prêts contribuant au démarrage ou l’expansion d’entreprises manufacturières, distributrices, grossistes ou récréotouristiques localisées sur le territoire de la MRC de Drummond.

Les gens intéressés à obtenir de plus amples informations relatives à ces fonds sont invités à contacter la Société de développement économique de Drummondville par téléphone au 819 477-5511 ou par courriel à info@sded.ca.

– 30 –

Informations : Michel Joyal
Analyste financier
Société de développement économique de Drummondville
819 477-5511, poste 221 / m.joyal@sded.ca

Collaboration de : Luc Gaudreau
Directeur des communications
Société de développement économique de Drummondville
819 477-5511, poste 212 / l.gaudreau@sded.ca

Retour

Autres nouvelles

nouvelle Fabriqué à Drummondville

9 décembre 2009

nouvelle Weber America

4 février 2008

nouvelle Mission en Alberta

22 janvier 2008

Une grande fête du cinéma québécois à Drummondville

Publié le 14 décembre 2017

Imprimer Partager :

Les Rendez-vous Québec Cinéma, La Ville de Drummondville et Tourisme & Grands événements – SDED sont heureux de convier la population aux Rendez-vous Québec Cinéma à Drummondville qui se tiendront du 22 au 24 février prochain.

Le Cinéma Capitol sera l’hôte majeur de la programmation et accueillera le plus récent film de Bernard Émond, POUR VIVRE ICI, en ouverture du festival. Plus d’une quinzaine de projections et d’événements variés feront ainsi vibrer le centre-ville de Drummondville et plusieurs autres lieux de la MRC Drummond.
Vous aurez alors la chance de vivre une expérience unique de rencontre avec les artistes et artisans de l’industrie cinématographique du Québec.

La programmation complète sera dévoilée au début du mois de février. Restez à l’affût !

Les Rendez-vous Québec Cinéma à Drummondville

Vignette-photo: De gauche à droite, M. Martin Dupont, directeur général de la Société de développement économique de Drummondville (SDED), Mme Annie Hamel, directrice du Cinéma Capitol – RGFM, Yanick Gamelin, directeur de Tourisme & Grands événements – SDED, M. Dominic Dumas, directeur Des Rendez-vous Québec Cinéma et programmation, M. Alexandre Cusson, maire de Drummondville, préfet de la MRC de Drummond, président de la SDED et président de l’Union de municipalités du Québec (UMQ), Mme Isabelle Marquis, conseillère municipale, présidente de la commission des arts et de la culture de la Ville de Drummondville et M. Jocelyn Proulx, agent de développement culturel à la MRC de Drummond. Absent lors de la prise de photo, M. Guillaume Venne, copropriétaire du cinéma Capitol – RGFM.

 

LES RENDEZ-VOUS QUÉBEC CINÉMA À DRUMMONDVILLE
DU 22 AU 24 FÉVRIER 2018

 

 

 

Retour

Autres nouvelles

nouvelle Fabriqué à Drummondville

9 décembre 2009

nouvelle Weber America

4 février 2008

nouvelle Mission en Alberta

22 janvier 2008

Émission – « Dans l’œil du mentor »

Publié le 6 décembre 2017

Imprimer Partager :

Bonjour,

L’événement « Dans l’œil du Mentor » présenté le 17 octobre dernier au Centrexpo Cogeco-Drummondville fut couronné de succès.

Tout en permettant à l’assistance de démystifier le travail des mentors, cette confrontation « Nouveaux entrepreneurs / Mentors-Dragons » en aura instruit plus d’un sur les différents aspects de la gestion d’une entreprise. Merci à ces entrepreneurs et à nos Mentors-Dragons.

Suivez le lien ci bas pour avoir accès à l’enregistrement des meilleurs moments de « Dans l’œil du Mentor » sur NOUS TV.

https://nous.tv/fr/node/35951

La SDED, maître d’œuvre du défi « Dans l’œil du Mentor », remercie « Nous TV – La télévision de Cogeco », présentateur, ainsi que la Caisse Desjardins de Drummondville, et Lafond Pelletier notaires, partenaires de l’événement.

Bon visionnement!

Retour

Autres nouvelles

nouvelle Fabriqué à Drummondville

9 décembre 2009

nouvelle Weber America

4 février 2008

nouvelle Mission en Alberta

22 janvier 2008

Un colloque pour aider les entreprises à franchir le cap des 5 ans.

Publié le 2 novembre 2017

Imprimer Partager :

 

Centre-du-Québec, le 26 octobre 2017 – L’Association régionale de développement économique du Centre-du-Québec (ARDECQ), en collaboration avec les entités de développement économique des MRC du Centre-du-Québec, organise le Colloque « Le MUR des 5 ans », lequel aura lieu le mardi 14 novembre prochain à la Place 4213 de Victoriaville.

C’est connu, il n’est pas facile pour une jeune entreprise de franchir le cap des cinq ans.  Malheureusement, nous constatons que ce sont souvent les mêmes situations qui amènent les entreprises à ne pas dépasser ce même cap.  C’est précisément pourquoi plusieurs partenaires du développement économique de la région ont uni leurs efforts pour mettre sur pied un évènement qui permettra aux nouveaux entrepreneurs de connaître et comprendre les facteurs clés et les pièges à éviter pour réussir en affaires.

Puisqu’on apprend par l’exemple, l’évènement vient mettre en lumière quatre entrepreneurs de la région qui ont connu des difficultés lors des premières années d’opération de leur entreprise, mais qui ont su bien s’en sortir.  Sophie Lemieux, présidente de l’entreprise Excellence composites de Princeville et paneliste invitée à l’évènement mentionne : « C’est avec grand plaisir que j’ai accepté de partager mon vécu.  Si mes expériences peuvent éclairer les nouveaux entrepreneurs dans la gestion de leur entreprise, j’aurai l’impression de redonner au suivant. »

Pour sa part, Mme Huguette Paré, présidente de l’Académie de massage scientifique, mentor de la cellule de mentorat – SDED de Drummondville témoigne : « La réussite en affaires se compose de plusieurs facteurs, plusieurs démarches et surtout une attitude résolument tourné vers les solutions. » Paneliste lors de cet événement, Mme Paré se fera un plaisir de partager quelques 30 années de son vécu d’entrepreneure lors de l’événement.

L’avant-midi proposée se termina par un dîner tournant où les entrepreneurs pourront discuter avec des spécialistes du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation du Québec.  C’est une occasion de maillage entre entrepreneurs, mais aussi de rencontrer des personnes susceptibles de les aider à solutionner des problèmes ou à éviter de tomber dans les pièges de la croissance.

« Une fois de plus, l’ARDECQ agit pour le meilleur développement économique et manufacturier de notre région. « Le MUR des 5 ans » est assurément un colloque d’importance auxquels les nouveaux entrepreneurs se doivent d’assister afin de se donner tous les outils indispensables à la réussite de leur entreprise. À ce titre, je remercie les organisateurs du colloque, ainsi que les panelistes qui, par le biais de leurs expériences sauront aider les nouveaux entrepreneurs. » souligne avec ferveur Martin Dupont, président de l’ARDECQ.

Les nouveaux entrepreneurs sont invités à s’inscrire au colloque « Le MUR des 5 ans » en contactant dès maintenant Mme Nathalie Cartier à l’ARDECQ au 819-850-1986 ou à l’adresse : n.cartier@ardecq.ca

– 30 –

 

Source :           Nathalie Cartier
Directrice de l’ARDECQ
Courriel : n.cartier@ardecq.ca
Téléphone : 819-850-1986

 

 

Retour

Autres nouvelles

nouvelle Fabriqué à Drummondville

9 décembre 2009

nouvelle Weber America

4 février 2008

nouvelle Mission en Alberta

22 janvier 2008

Diffusion – Dans l’œil du mentor – COGECO

Publié le 1 novembre 2017

Imprimer Partager :

Retour

Autres nouvelles

nouvelle Fabriqué à Drummondville

9 décembre 2009

nouvelle Weber America

4 février 2008

nouvelle Mission en Alberta

22 janvier 2008

Mission économique – Aulnay-sous-Bois / Drummondville Un franc succès !

Publié le 23 octobre 2017

Imprimer Partager :

SDED – 23 octobre 2017 – La Société de développement économique de Drummondville (SDED) et la Ville de Drummondville accueillaient il y a quelques semaines une délégation économique de la ville d’Aulnay-sous-Bois, avec qui elle a d’ailleurs signé un accord de partenariat économique en septembre 2016.

 

Organisée par l’équipe de la SDED, sous la responsabilité de Mme Julie Biron, commissaire industrielle, de concert avec Convergence entrepreneur; une société de développement économique d’Aulnay-sous-Bois, cette mission regroupait 26 personnes, notamment trois délégués politiques et administratifs de la ville d’Aulnay-sous-Bois, ainsi que 12 gens d’affaires issus de 10 entreprises aulnayennes. Prenaient également part à cette mission, 6 jeunes du groupe Mentorat et leurs accompagnateurs agissant à titre d’observateurs, ainsi que 5 jeunes en immersion professionnelle qui, au cours de leur séjour, ont effectué diverses visites d’entreprises et ont partagé leurs expériences et connaissances avec des membres du Carrefour Jeunesse emploi Drummond.

 

Pour M. Alexandre Cusson, maire de Drummondville et président de la SDED, « La visite de la délégation d’Aulnay-sous-Bois en sol drummondvillois raffermie l’importance de tisser des liens internationaux menant au développement de relations économiques productives et durables. La mise en place de l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada ouvre de nouvelles perspectives économiques pour les PME de la région qui ont avantage à explorer de nouveaux marchés pour y vendre et distribuer leurs produits ».

 

D’emblée, M. Frank Cannarozzo, adjoint au maire d’Aulnay-sous-Bois, au nom de son collègue élu M. Daouda Sanogo, conseiller au développement économique, ainsi que des membres de la délégation de Aulnay-sous-Bois soulignait combien il est important de rassembler les entreprises entre elles et de développer des partenariats de part et d’autre de l’océan. Qualifiant de «franc succès» la mission économique, M. Cannarozzo a de plus mentionné combien la collaboration de la Ville de Drummondville et celle de la Société de développement économique de Drummondville, qui a assuré la mise sur pied cette mission, se sont avérées exceptionnelles.

 

Si le développement économique propre à Drummondville et à la MRC de Drummond fait école au-delà des frontières en mains domaines, les entrevues de type «B2B» organisées par la SDED et tenues en grande partie au Centrexpo Cogeco de Drummondville ont permis à ces 10 entreprises d’effectuer plus de 80 rencontres B2B auprès de dirigeants d’entreprises de Drummondville, de la région et du Québec.

 

« Cette mission concrétise nos liens avec les acteurs économiques de la région de Aulnay-sous-Bois et nous permet de mieux connaître les attentes de part et d’autres afin d’entrevoir de nouveaux débouchés d’affaires pour nos régions respectives, assurant un meilleur développement de nos collectivités sur le plan économique.» conclut M. Martin Dupont, directeur général de la SDED, visiblement heureux que l’entente de partenariat signée, il y 12 mois, génère la visite d’une première délégation économique d’Aulnay-sous-Bois.

 

Vignette photo* :

Une délégation composée de gens d’affaires de la région d’Aulnay-sous-Bois visitait il y a quelques semaines la ville de Drummondville. Sur la photo, en compagnie des membres de la délégation aulnéenne, de gauche à droite, M. Yves Grondin, conseiller municipal et membre du CA de la SDED, M. Sébastien Aubry, directeur général de Convergence entrepreneur, en retrait, M. Daniel Pageau, commissaire industriel à la SDED, M. Martin Dupont, directeur général de la SDED, Mme Julie Biron, commissaire industrielle à la SDED et responsable de l’organisation de la mission, en retrait M. Daouda Sanogo, conseiller au développement économique pour la ville d’Aulnay-sous-Bois. Au centre, M. Alexandre Cusson, maire de Drummondville et président de la SDED et M. Frank Cannarozzo, adjoint au maire d’Aulnay-sous-Bois.

* Photo : Unik production – Étienne Barrier

– 30 –

Informations :        

Julie Biron

Commissaire industrielle – SDED

819 477-5511, poste 209

j.biron@sded.ca

 

Source :                   

Luc Gaudreau

Directeur des communications – SDED

819 477-5511, poste 212_

l.gaudreau@sded.ca

Retour

Autres nouvelles

nouvelle Fabriqué à Drummondville

9 décembre 2009

nouvelle Weber America

4 février 2008

nouvelle Mission en Alberta

22 janvier 2008

Dans l’œil du Mentor – Un incontournable au savoir-faire entrepreneurial

Publié le 18 octobre 2017

Imprimer Partager :

 

SDED, 18 octobre 2017 – Événement par excellence pour mettre en lumière le travail exceptionnel que les mentors accomplissent chaque jour auprès des nouveaux entrepreneurs mentorés de notre collectivité, la première édition de la soirée « Dans l’œil du Mentor » à laquelle prenait part quelque 150 personnes, fut couronnée de succès.

 

Rappelons que quatre entrepreneurs de la MRC de Drummond issus d’entreprises de cinq années et moins d’existence devaient présenter leur projet d’entreprise devant 4 mentors-dragons aguerris. Ces mêmes mentors disposant d’un montant de 8 000 $ issu du « Fonds Mentorat Desjardins » à attribuer selon le leadership exercé par les entrepreneurs ainsi que le bien-fondé et l’importance de leur projet d’entreprise.

 

Une fois les prestations terminées, les spectateurs étaient invités à choisir l’entreprise Coup de cœur de la soirée en votant via une application Web sur leur cellulaire. L’entreprise ainsi sélectionnée remportait une somme de 2 000$ du Fonds mentorat Desjardins, à injecter dans le développement de son projet.

 

C’est à une soirée unique, dans une atmosphère « lounge » et décontractée à laquelle l’assistance prit part. Un événement « hommage à l’entrepreneuriat local » des plus festifs et conviviaux animé de main de maître par nulle autre que Kim Rusk, personnalité et entrepreneure bien connue au Québec.

 

« Les nouveaux entrepreneurs ont de nombreux avantages à être mentorés. Ils bénéficient de la sagesse et du bagage d’un entrepreneur d’expérience, pour accroître leur savoir-être entrepreneurial et briser l’isolement. Chaque mentor prodigue soutien, écoute, motivation et encouragements à ses mentorés, diminuant ainsi leur stress, atteignant un meilleur équilibre entre vie personnelle et professionnelle, tout en doublant les chances de survie de leur entreprise », souligne Réjean Bergeron, chef mentor à la cellule de mentorat de la Société de développement économique de Drummondville (SDED).

 

Les mentors-dragons de la soirée ; Louis-Philippe Baril, président de NMédia Solutions –  Marcel Bergeron, fondateur de Sixpro – Éric Côté, président et chef de l’exploitation du Groupe Soucy et Agathe Leclerc, fondatrice du Club Voyages Agathe Leclerc ont su cerner le profil de chaque entrepreneur et poser d’excellentes questions déstabilisant parfois ces derniers qui, néanmoins, ont toujours su faire bonne figure.

 

 

Rappelons que les quatre entreprises (cinq nouveaux entrepreneurs) qui affrontaient les quatre mentors-dragons étaient : Vinexpert Signature (Edithe Fréchette), Systèmes LYKO inc. (Rémy Boucher), OxySoins inc. (Isabelle Meilleur et Jean-François Tremblay) et Hockey Projection (Maxime Audet Aubut).

 

C’est au terme d’une délibération de 30 minutes des mentors-dragons que ces mêmes entreprises ont pu connaître leur classement dans le palmarès composé de quatre catégories. Il convient de rappeler le fort calibre des prestations des entrepreneurs et présentations de chacune des quatre entreprises qui ont confronté les mentors-dragons.

 

Le classement des entreprises, en ordre décroissant, est le suivant : 4e place – Hockey Projection, 3e place – Systèmes LYKO inc., 2e place – Oxysoins inc., alors que la 1re place était attribuée à Vinexpert Signature !

 

Le prix Coup de cœur de la soirée fut attribué à l’entreprise Oxysoins inc.

 

Les mentors-dragons, ainsi que ceux de la Cellule de mentorat-SDED et l’équipe

de la SDED se joignent aux spectateurs de la soirée pour féliciter ces entreprises.

 

Visiblement heureux du succès remporté par cette soirée et la nouvelle formule mise de l’avant, Martin Dupont, directeur général de la SDED mentionne : « La vocation première du mentorat d’affaires est de partager le goût de l’entrepreneuriat aux jeunes. « Dans l’œil du Mentor » aura certes permis aux quatre entreprises sélectionnées, ainsi qu’à tous les spectateurs d’en apprendre davantage sur les aptitudes de vente à développer et se débrouiller en situation de stress, tout en mettant à profit les valeurs du mentorat. Mission accomplie » !

 

La mise sur pied d’une telle soirée ne peut se faire sans l’indispensable concours de partenaires de première ligne. La SDED, maître d’œuvre du défi « Dans l’œil du Mentor », remercie « Nous TV – La télévision de Cogeco », présentateur et son directeur des programmes, M. Reno Longpré, la Caisse Desjardins de Drummondville et son directeur général, M. René Lamothe, ainsi que Lafond Pelletier notaires et Me Esther Pelletier, notaire.

 

« S’il faut en croire la teneur des nombreux commentaires reçus à la SDED, la soirée « Dans l’œil du Mentor » deviendra un happening entrepreneurial incontournable. Une prochaine édition semble d’ailleurs se dessiner à l’horizon », conclut Julie Biron, commissaire industrielle, au nom des membres du comité organisateur.

 

Vignette photo :

Véritable happening entrepreneurial, la soirée « Dans l’œil du Mentor » a permis de faire la connaissance de nouveaux entrepreneurs et d’en apprendre davantage sur le mentorat d’affaires, dans une atmosphère des plus conviviales. Sur la photo, de gauche à droite : assis, les mentors-dragons Marcel Bergeron, fondateur de Sixpro, Agathe Leclerc, fondatrice de Club voyages Agathe Leclerc, Louis-Philippe Baril, président de NMédia Solutions et Éric Côté, président et chef de l’exploitation du Groupe Soucy.  Debout, Martin Dupont, directeur général de la SDED, Me Esther Pelletier, notaire, Lafond – Pelletier notaires, Julie Biron, commissaire industrielle – SDED, Yves Grondin, maire suppléant – Ville de Drummondville, Réjean Bergeron, chef mentor – cellule de mentorat – SDED, Jean-François Tremblay et Isabelle Meilleur d’Oxysoins inc., Maxime Audet Aubut de Hockey Projection, Rémy Boucher de Systèmes LYKO inc., Edithe Fréchette de Vinexpert Signature, Kim Rusk, animatrice de la soirée, René Lamothe, directeur général de la Caisse Desjardins de Drummondville, Marie-Eve Guillemette, agente de développement et coordonnatrice de la cellule de mentorat – SDED et Luc Gaudreau, directeur des communications – SDED.

 

– 30 –

 

La cellule de mentorat

Créée en 2005, la cellule de mentorat de Drummondville, administrée par la Société de développement économique de Drummondville (SDED), a su accompagner plus de 200 gestionnaires d’entreprises. Actuellement, 24 entrepreneurs chevronnés acceptent d’agir bénévolement à titre de mentors pour plus de 60 mentorés. Le mandat des mentors est de mettre à profit leur expertise afin d’accompagner et soutenir les nouveaux entrepreneurs pour une plus grande autonomie et un meilleur épanouissement à la barre de leur entreprise.

 

 

 

Information : Marie-Eve Guillemette

Coordonnatrice – Cellule de mentorat

Agente de développement

Société de développement économique de Drummondville

Me.guillemette@sded.ca

 

 

 

Source :         Luc Gaudreau

Directeur des communications

Société de développement économique de Drummondville

l.gaudreau@sded.ca

 

 

Retour

Autres nouvelles