Nouvelles

Enquête relative au secteur commercial du boulevard Lemire, la SDED dévoile les résultats

Publié le 6 novembre 2018

MM. Yves Grondin, maire suppléant à la Ville de Drummondville et membre du conseil d’administration de la Société de développement économique de Drummondville (SDED), M. Martin Dupont, directeur général de la SDED et Mme Véronique Larose, urbaniste et responsable de l’enquête au secteur « Développement commercial et services » (autrefois Commerce Drummond), dévoilent les résultats de l’enquête menée de mai à juillet 2018, auprès de la clientèle du secteur commercial du boulevard Lemire. Consultez l’enquête.

Depuis 2005, chaque année, une enquête est réalisée auprès de la clientèle des différents secteurs commerciaux de Drummondville, afin de dresser le portrait du comportement d’achat ainsi que des perceptions des usagers qui y circulent. Ces différentes enquêtes permettent notamment l’analyse et l’évaluation du potentiel de développement des secteurs commerciaux de Drummondville. La dernière enquête dans ce même secteur avait été effectuée en 2013.

Précisant diverses statistiques relatives à l’enquête administrée auprès des usagers du boulevard Lemire, M. Martin Dupont, directeur général de la Société de développement économique de Drummondville (SDED), mentionne : « À la lumière des résultats de l’enquête, le secteur commercial du boulevard Lemire se porte très bien. Au cours des dernières années, l’installation du supermarché Métro (2007) est venue répondre aux besoins courants des résidents. Depuis, l’offre commerciale s’est constamment diversifiée. De nouveaux commerces ont fait leur apparition, dont la pharmacie Jean Coutu, la Ferme des Voltigeurs, le Dollorama, le Café Morgane, et bien d’autres, permettant à cette desserte communautaire de s’actualiser en termes de commerces et de combler les lacunes s’y rattachant. Le pôle commercial Saint-Pierre/Lemire est très attractif!  Notamment, l’arrivée prochaine d’un nouveau joueur « Thaï zone » dans ce secteur contribuera également à la diversité commerciale souhaitée et sera bien complétée par la présence de futurs projets en développement. »

Secteur commercial du boulevard Lemire

Reconnu comme une desserte communautaire, le boulevard Lemire entre les rues Sigouin et Mochon bénéficie d’un rayonnement qui s’étend au-delà des limites municipales. Lors de l’enquête, le boulevard Lemire regroupait 129 commerces actifs, ainsi que 8 locaux vacants. Ce même secteur est composé majoritairement de services réfléchis* à 26 % et de services semi-courants* pour 22 %[1].

Profil des répondants

L’enquête a été réalisée auprès de 594 répondants, du 28 mai au 15 juin 2018. Les enquêteurs étaient positionnés aux entrées principales des commerces suivants : Métro Plus, Laferté, Jean Coutu, Café Morgane et Ferme des Voltigeurs. Alors que 96 % des répondants proviennent de la MRC de Drummond, 80 % résident à Drummondville, alors que 8 % sont issus de Saint-Germain-de-Grantham et 12% des municipalités environnantes.

Comportements d’achat des répondants

Selon l’enquête, 32 % des répondants identifient le secteur commercial du boulevard Lemire comme leur principale destination de consommation. Le secteur est un incontournable à privilégier pour l’alimentation (60 %), la pharmacie (56 %) ainsi que la quincaillerie (54 %). Les commerces de biens courants* et semi-courants* attirent l’ensemble des personnes interrogées.

Cette enquête dresse un portrait semblable à celui de 2013 quant à la répartition des dépenses. Soulignons une hausse de 9 % des dépenses de consommation pour la tranche d’achats située entre 51 $ à 75 $, comparativement à la dernière enquête. Toutefois, une baisse notable de 11 % est aussi perceptible quant aux dépenses de moins de 10 $, comparativement à 2013. La hausse globale du coût de la vie, entre autres, liée à l’alimentation et à l’essence, explique en partie ces changements.

Perception à l’égard du secteur commercial du boulevard Lemire

Aménagement et sécurité

La proximité constitue la principale raison de fréquentation du secteur commercial du boulevard Lemire, ce, pour 63 % des répondants. Dans de plus faibles proportions, les autres aspects considérés positivement par les répondants sont la diversité – 20 %, le rapport qualité-prix – 14 %, l’accueil – 14 % et l’ambiance – 10 %.

Au chapitre des facteurs à améliorer dans ce même secteur figurent, ex aequo, l’implantation de nouveaux commerces et l’aménagement du boulevard Lemire, dans une proportion de 32 %, comme l’avait démontré l’enquête de 2013 sur la même question. Les types de commerces cités le plus souvent, par ordre d’importance, sont : les vêtements pour dames – 20 %, les vêtements pour enfants – 15 %, les chaussures – 13 % et la quincaillerie – 12 %. Toutefois, 49 % des personnes interrogées préfèrent que l’offre commerciale ne change pas, alors qu’en 2013, elles n’étaient que 4 % à préférer le statu quo.

Au niveau de l’aménagement souhaité sur le boulevard Lemire, les aspects maintes fois évoqués sont l’amélioration de l’accessibilité et de la sécurité des piétons et cyclistes du secteur. L’aménagement d’une piste cyclable (qui était en construction lors de l’enquête), de trottoirs et de passages piétonniers, ainsi que la bonification des équipements actuels pour ces mêmes usagers sont fortement suggérés par les répondants. L’optimisation des entrées et sorties des commerces sur le boulevard Lemire demeure également un enjeu primordial.

Globalement, 78 % des personnes interrogées ont une opinion positive quant à la sécurité et la circulation dans ce secteur; un bond de 9 % sur l’enquête de 2013. Parmi les irritants majeurs soulevés, l’intersection du boulevard Lemire et de la rue Saint-Pierre, en raison du flux de circulation important, de la vitesse et du comportement des automobilistes sont pointés du doigt. La difficulté de sortir des quartiers résidentiels par le boulevard Lemire est un autre point mentionné.

Pour M. Yves Grondin, maire suppléant de la Ville de Drummondville et membre du CA de la SDED : « Ce type d’enquête est très précieux dans les efforts d’accompagnement des promoteurs qui désirent s’implanter à Drummondville ou lors des campagnes de recrutement de nouveaux commerces. Les données recueillies permettent d’identifier les possibilités d’affaires pour les promoteurs. Ce rôle de soutien aux commerces de détail est primordial et enrichit les synergies avec les autres secteurs de la SDED. Le tout nous permet une meilleure performance de la planification du territoire et du développement économique pour notre milieu.

Le secteur du boulevard Lemire est un chemin de transit très fréquenté se situant au centre d’un bassin important de population et fort diversifié : de nouvelles résidences dans le secteur de la Commune et des quartiers plus matures. Le secteur est le deuxième choix de destination d’achat pour 32 % des consommateurs.  La demande de nouveaux commerces démontre le potentiel de vitalité du secteur et le désir des citoyens de consommer près de chez eux, ce qui est conforme à la vocation de desserte communautaire.

Le conseil municipal prend aussi bonne note de la demande d’amélioration de l’intersection du boulevard Lemire et de la rue Saint-Pierre. »

Au cours des prochaines années, le secteur Commerce de détail et services – SDED travaillera au maintien de l’offre commerciale et continuera à encourager l’implantation de commerces de biens semi-courants et courants. Il poursuivra également son travail afin de favoriser les liens sécuritaires et conviviaux aux différents usagers du secteur du boulevard Lemire.

Consultez l’enquête.

[1] SDED, logiciel ProfilCité, juillet 2018

Retour

Autres nouvelles

nouvelle Weber America

4 février 2008

nouvelle Mission en Alberta

22 janvier 2008

Contactez - nous

819 477-5511

info@sded.ca

En savoir plus

Devenir membre

Touchez les avantages d'être membre de la SDED

S'inscrire

Infolettre

Abonnez-vous à l’infolettre de la SDED pour ne rien manquer

S'abonner

Guide et outils

Consultez nos guides et outils pour le démarrage d’entreprise

En savoir plus
MENU