Nouvelles

JAMAIS SANS #MONCLD pour l’avenir économique des régions du Québec

Publié le 29 octobre 2014

Les 120 CLD en rencontre à Québec
JAMAIS SANS #MONCLD pour l’avenir économique des régions du Québec

Québec, le 29 octobre 2014 – Les quelque 200 représentants des 120 CLD, réunis à Québec jusqu’à jeudi à l’occasion de leur rencontre stratégique annuelle, martèlent l’importance de maintenir le soutien aux entreprises des régions du Québec au nom de l’intérêt supérieur de l’économie québécoise et interpellent leaders et entrepreneurs avec la campagne JAMAIS SANS #MONCLD.

Selon les informations qui filtrent, le gouvernement du Québec jongle avec l’idée d’apporter une modification importante à la gouvernance dans un objectif d’assainissement des finances publiques en donnant le choix aux MRC et aux municipalités de maintenir l’expertise des CLD ou de rapatrier le développement de l’économie locale sous leur aile, mais avec la moitié du financement.

« On n’est pas en train de défendre une structure, c’est l’avenir de l’économie des régions qui nous intéresse. On ne peut pas être les seuls porteurs d’un enjeu aussi crucial. Tous nos partenaires doivent se mobiliser pour conserver l’expertise en région », défend M. Yves Maurais, président de l’Association des CLD du Québec (ACLDQ).

À qui vont s’adresser les entrepreneurs qui dynamisent l’économie? Qui va les accompagner dans leurs défis? Qui va gérer les demandes de financement et dans quelles conditions objectives cela va-t-il se faire? Le risque d’appauvrissement des régions a-t-il été mesuré? « Autant de questions auxquelles le gouvernement n’a certainement pas encore pris le temps de répondre dans l’urgence de couper. À l’ACLDQ, on pense que ce n’est pas avec une ligne 1-800 qu’on accompagne des humains », insiste M. Maurais.

JAMAIS SANS #MONCLD
Mardi, l’ACLDQ a lancé une campagne de sensibilisation 2.0 visant à interpeller la population, les entrepreneurs, les élus et bien sûr, les 1 350 professionnels et 3 000 bénévoles qui forment le réseau des CLD et leurs partenaires pour contrer activement cette avenue.

« JAMAIS SANS #MONCLD est là pour rappeler l’importance de maintenir l’expertise locale, la connaissance des enjeux locaux et la neutralité des décisions par des professionnels, insiste M. Maurais. Nous en appelons à la résilience de nos membres. La richesse du Québec passe par les petites entreprises et nous devons continuer de les soutenir », renchérit le président de l’ACLDQ.

Rappelons que l’ACLDQ a multiplié ses représentations depuis plusieurs semaines auprès des associations municipales et du cabinet du ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, M. Jacques Daoust, jusqu’à la confirmation des intentions du gouvernement lors d’une rencontre à Montréal, lundi.

« On ne peut remettre en question l’universalité des services aux entrepreneurs en région. Ça prend des gens compétents et formés pour prendre les meilleures décisions », précise M. Maurais.

« Les municipalités et les MRC ont toujours été nos alliées, poursuit-il. Nous avons toujours maintenu un partenariat solide et nous souhaitons le maintenir dans ce contexte difficile de négociation des budgets et de la gouvernance. Nous les appelons à affirmer leur soutien pour le maintien des compétences à l’intérieur des CLD pour le développement de la richesse dans leurs communautés ».

LES CLD EN AMÉLIORATION CONTINUE
Soulignons qu’une Démarche d’amélioration continue (DAC) a été mise en place par l’ACLDQ pour outiller les CLD afin que leur niveau de services atteigne les plus hauts standards, partout au Québec.

Pour réaliser cette démarche, l’ACLDQ s’est inspirée des grandes lignes de l’Approche BNQ 21000 et de standards internationaux et nationaux en matière de responsabilité sociétale des organisations.

UN MODÈLE D’ACCOMPAGNEMENT
Depuis leur création, il y a 16 ans, les CLD ont un mandat de développement local en plus d’offrir l’ensemble des services de première ligne dont un entrepreneur privé ou collectif peut avoir besoin. Que ce soit pour démarrer une entreprise ou un projet, entreprendre une phase de croissance ou assurer leur relève, les CLD mettent à la disposition des entrepreneurs, des professionnels pour les accompagner dans leur démarche.

Basée à Québec, l’ACLDQ regroupe les CLD à travers tout le Québec. Elle a pour mission de représenter et d’accompagner ses membres dans la réalisation de leur mandat de développement économique local et de soutien à l’entrepreneuriat.

-30-

SOURCE : Association des CLD du Québec (ACLDQ) | www.acldq.qc.ca

POUR INFORMATION ET ENTREVUE :
Anne-Marie Savoie | annemarie@fernandezcom.ca | C 418 934-7448

Retour

Autres nouvelles

nouvelle Weber America

4 février 2008

nouvelle Mission en Alberta

22 janvier 2008

MENU