Nouvelles

La SDED grande gagnante du gala centricois du concours québécois en entrepreneuriat

Publié le 3 mai 2010

LA SDED GRANDE GAGNANTE DU GALA CENTRICOIS DU CONCOURS QUÉBÉCOIS EN ENTREPRENEURIAT

Drummondville, le lundi 3 mai 2010 — La Société de développement économique de Drummondville (SDED) sort grande gagnante du gala régional de la 12e édition du Concours québécois en entrepreneuriat qui vise à récompenser les efforts des entrepreneurs québécois. En effet, le CLD a vu quelques entreprises qu’il a soutenus être nommées lauréates dans 5 des 7 catégories du volet Création d’entreprise du Concours, et ce, sans compter les prix coups de cœur décernés à deux entreprises se retrouvant au sein de ces mêmes 7 catégories. Au total, 10 entreprises sur 18 provenaient du territoire de la MRC de Drummond. Toutes ces entreprises iront représenter la région Centre-du-Québec lors du gala national qui aura lieu à Québec au mois de juin prochain.

« Nous sommes très fiers que des entreprises, dont les projets ont reçu l’aide de la SDED, récoltent les honneurs auxquels elles ont droit », commente M. Martin Dupont, directeur général de la SDED.
« Lorsque la SDED s’investit dans de tels projets, c’est qu’elle y croit. En fait, la SDED croit depuis toujours au potentiel des entrepreneurs de son territoire et c’est pourquoi elle a mis en place plusieurs  mesures pour leur offrir le soutien dont ils peuvent avoir besoin lors du démarrage et de l’expansion de leur compagnie. D’ailleurs, notre organisation a récemment réitéré sa confiance en ces entrepreneurs en construisant la phase II de son Incubateur industriel », ajoute M. Dupont.

Pour ce qui est des lauréats du volet régional du Concours, suit un court texte résumant la mission de chacun d’entre eux.

D’abord, l’entreprise Le Moulin La Fine Fleur (Julie Tessier et Étienne Poirier) a été désignée lauréate de la catégorie Bioalimentaire. L’entreprise de L’Avenir crible et moud des grains biologiques locaux pour en faire de la farine de blé, d’épeautre et de seigle.

Il en a été de même avec Boiseries Sir Laurier (Steven Frenette) qui s’est illustrée dans la catégorie Commerce. L’entreprise se spécialise dans la vente et la distribution de composantes d’escaliers de bois franc et de métal aux designers, entrepreneurs et particuliers.

En ce qui concerne la catégorie Innovation technologique et technique, c’est l’entreprise ProduitSon (Marcel Boutin) qui a remporté les grands honneurs. L’entreprise œuvre dans le développement d’applications industrielles des technologies du son, notamment des ultrasons, de l’acoustique industrielle et de la nuisance sonore. Entre autres, ces technologies sont appliquées dans le domaine aquatique, par exemple pour faire décoller les moules zébrés des coques de bateaux et au contrôle des cyanobactéries.

Dans la catégorie Exploitation, transformation, production, où trois compagnies de la MRC de Drummond étaient finalistes, c’est l’entreprise Les Jeux Modul’Air (Daniel Marcotte) qui a été choisie par le jury régional du Concours. Les Jeux Modul’Air offre des systèmes de jeux extérieurs de haute qualité, durables et évolutifs afin de combler les enfants de tous âges.

Centre de stomie Lingerie sérénité (Isabelle Auger, Jonathan Delorme et Mylène Fillion) est quant à elle la grande gagnante de la catégorie Services aux individus. L’entreprise met à la disposition des personnes stomisées et mastectomisées une vaste gamme de produits et services.

En ce qui concerne les coups de cœur, il est à noter que, compte tenu du nombre record de dossiers de candidature déposés dans le cadre du volet régional du Concours québécois en entrepreneuriat, dont 42 dans le volet Création d’entreprise (20 de la MRC de Drummond) et 84 dans le volet Entrepreneuriat étudiant, les jurys pouvaient identifier 5 coups de cœur (4 dans la catégorie Création d’entreprise et 1 dans la catégorie Entrepreneuriat étudiant) qui se rendront, à l’instar des lauréats des deux volets, à la finale provinciale du Concours.

C’est ainsi que Toque et tablier (Marilyne Rodrigue Trudel et Pierre Trudel), une entreprise ayant pour objectifs de développer, produire et mettre en marché des produits alimentaires distinctifs de qualité destinés aux épiceries fines et aux boutiques spécialisées, et Ecopaction (Luc et Jean-Guy Duhaime), œuvrant dans le domaine de l’automatisation des solutions environnementales, prendront part au volet national du Concours.

Finalement, notez que le projet Vide-dressing du Cégep de Drummondville est lauréat dans la catégorie Collégial (individuel et petit groupe) du volet Entrepreneuriat étudiant.

— 30 —

Source :
Dominic Jacques
Responsable des communications
Société de développement économique de Drummondville
819 477-5511, poste 212
d.jacques@sded-drummond.qc.ca
www.sded-drummond.qc.ca

Retour

Autres nouvelles

nouvelle Weber America

4 février 2008

nouvelle Mission en Alberta

22 janvier 2008

MENU