Nouvelles

Près de 150 000$ pour aider Drummondville et sa région à faire la transition vers une économie circulaire

Publié le 6 juillet 2017

Drummondville, le 6 juillet 2017 – Une aide financière de 149 000 $ à la Société de développement économique de Drummondville (SDED), pour la mise sur pied d’une symbiose industrielle, est accordée par la société d’État RECYC-QUÉBEC. La Ville de Drummondville (40 000 $) et la MRC de Drummond (40 000 $) contribuent également à ce projet totalisant près de 230 000 $ sur 2 ans Ce soutien financier permettra de valoriser davantage les déchets des industries, commerces et institutions (ICI) ainsi que les résidus de construction, dans le but de réduire considérablement l’enfouissement des déchets.

Réunis en conférence de presse, M. Alexandre Cusson, maire de Drummondville, préfet suppléant de la MRC de Drummond et président de la Société de développement économique de Drummondville (SDED) et Mme Julie Biron, commissaire industrielle à la SDED et membre de la CCEDU confirment la mise sur pied d’un projet de Symbiose industrielle.

Le projet de symbiose industrielle fera naître une concertation et une complicité entre les entrepreneurs de Drummondville et sa région, leur faisant prendre conscience des possibilités de valorisation de leurs déchets ultimes tout en favorisant la prise de contacts entre eux. Soulignons que, pour de nombreuses entreprises, cette valorisation des déchets ultimes représente également des économies substantielles comparativement aux coûts associés à l’enfouissement.

Depuis plusieurs années, les citoyens sont mis à contribution en récupérant les différentes matières recyclables à domiciles. Aux efforts de ces derniers s’ajouteront, au cours des prochaines semaines et des prochains mois, ceux des entreprises de Drummondville et de la MRC de Drummond qui, chaque année, génèrent un fort volume de déchets. Annuellement, 62 % des 49 600 tonnes de déchets ultimes enfouis par la Ville de Drummondville proviennent des ICI et des matériaux de construction. Pour ce qui est de la MRC de Drummond, c’est 57 % des déchets enfouis annuellement qui proviennent des ICI et des matériaux de construction.

Rendu possible grâce au Fonds vert, dont les revenus sont principalement issus du marché du carbone, cet appui financier offert à la Société de développement économique de Drummondville (SDED) et sa région s’inscrit dans la Stratégie gouvernementale de développement durable 2015-2020. Il illustre également, de manière concrète, cette volonté gouvernementale de bâtir une économie verte, prospère et durable.

 

L’économie circulaire : moteur du développement durable

L’économie circulaire constitue un système de production, d’échange et de consommation visant à optimiser l’utilisation des ressources à toutes les étapes de cycle de vie d’un bien ou d’un service, dans une logique faisant appel au concept de circularité, tout en réduisant l’empreinte environnementale et en contribuant au bien-être des individus et des collectivités. Il implique de nouvelles pratiques fondées sur l’usage des biens plutôt que sur leur possession, et sur la réutilisation, le recyclage et la valorisation des produits et de leurs composants.

 

Citations

« Il est important pour notre gouvernement de soutenir un projet comme celui-ci, qui a des retombées positives au chapitre de la réduction des gaz à effet de serre et favorise la modernisation de notre économie. Les industries, commerces et institutions participant au projet sont des leaders dans leur communauté et ils sauront démontrer que le pouvoir de l’économie circulaire, c’est la force de son impact positif tant sur l’économie que sur la collectivité et l’environnement. »

Laurent Lessard, ministre responsable pour la région du Centre-du-Québec

« Les symbioses favorisent l’émergence d’une économie plus circulaire en allongeant le cycle de vie des ressources. En intégrant un système de gestion territoriale des matières résiduelles, elles permettent de gérer en amont les impacts et contribuent à réduire les gaz à effet de serre en favorisant les filières de proximité, les réseaux complémentaires et l’efficacité énergétique. En ce sens, le projet de Symbiose industrielle s’inscrit en droite ligne avec la mission de RECYC-QUÉBEC. »

Dany Michaud, président-directeur général de RECYC-QUÉBEC

« Nos entreprises nous ont habitués à une participation active aux projets qui s’avèrent bénéfiques pour la communauté de Drummondville. Nous comptons sur leur participation à l’initiative de la Symbiose industrielle afin de réduire le plus possible le nombre de déchets ultimes produits à Drummondville. Nul doute que ces dernières travailleront de concert afin de nous permettre d’atteindre les importants objectifs qui sont fixés ».

  1. Alexandre Cusson, maire de Drummondville et président de la Société de développement économique de Drummondville (SDED)

 

Faits saillants 

  • 149 000 $ à la Société de développement économique de Drummondville (SDED)
  • Ce financement servira à favoriser un développement économique en créant des opportunités d’affaires à partir de résidus industriels
  • Dans un esprit d’économie circulaire, le projet vise à faire en sorte que les matières résiduelles des uns deviennent les matières premières des autres
  • Ultimement, l’objectif est de mettre un terme au gaspillage des ressources

 

À propos de l’APPEL DE PROPOSITIONS TRANSITION VERS L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE (APTEC)

L’appel de propositions Transition vers l’économie circulaire (APTEC) découle de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, est géré par la société d’État RECYC-QUÉBEC et financé par l’entremise du Fonds vert. L’APTEC cible plus particulièrement un champ de l’économie circulaire, soit l’écologie industrielle et territoriale. L’objectif est de créer des synergies entre entreprises, c’est-à-dire des échanges, afin que la circulation des ressources passe d’un modèle linéaire à un modèle circulaire. Pour atteindre ce but, un soutien financier est apporté à des organismes bien positionnés pour déployer des ressources dédiées au réseautage et à la coordination d’une démarche d’économie circulaire sur leur territoire.

 

À propos de RECYC-QUÉBEC – www.recyc-quebec.gouv.qc.ca

Soucieuse de faire du Québec un modèle de gestion novatrice et durable des matières résiduelles pour une société sans gaspillage, RECYC-QUÉBEC est une société d’État créée en 1990 et qui a pour objectif de promouvoir, de développer et de favoriser la réduction, le réemploi, la récupération et le recyclage de contenants, d’emballages, de matières ou de produits ainsi que leur valorisation dans une perspective de conservation des ressources.

 

– 30 – 

 

INFORMATION :

Julie Biron

Commissaire industrielle – SDED

Tél. : 819-477-5511

j.biron@sded.ca 

 

SOURCE :      

RECYC-QUÉBEC

Tél. : 514 351-7838

medias@recyc-quebec.gouv.qc.ca

 

Luc Gaudreau

Directeur des communications – SDED

Tél. : 819-477-5511

l.gaudreau@sded.ca

Retour

Autres nouvelles

nouvelle Weber America

4 février 2008

nouvelle Mission en Alberta

22 janvier 2008

Contactez - nous

819 477-5511

info@sded.ca

En savoir plus

Devenir membre

Touchez les avantages d'être membre de la SDED

S'inscrire

Infolettre

Abonnez-vous à l’infolettre de la SDED pour ne rien manquer

S'abonner

Guide et outils

Consultez nos guides et outils pour le démarrage d’entreprise

En savoir plus
MENU