Nouvelles

Une aide financière de 355 919 $ pour 25 projets ruraux

Publié le 22 octobre 2012

Une aide financière de 355 919 $ pour 25 Projets ruraux

Fonds de la ruralité 2012-2013 de la MRC de Drummond

Drummondville, le lundi 22 octobre 2012 – Ce lundi 22 octobre 2012, la Société de développement économique de Drummondville (SDED) a dévoilé la répartition des subventions accordées par le Fonds de la ruralité de la MRC de Drummond, soit un total de 355 919 $ alloués à l’année 2012-2013. L’annonce a été faite en présence des membres du comité d’analyse de ce fonds, soit le préfet Jean-Pierre Vallée (Saint-Guillaume), les maires Jean-Guy Hébert (Sainte-Brigitte-des-Saults), Suzanne Pinard Lebeau (Saint-Lucien) et Benoît Bourque (Saint-Pie-de-Guire); et du directeur général de la SDED, Martin Dupont. Au total, 25 projets ont été acceptés.

« Ces projets représentent 355 919 $ de subventions sur un montant total de 2 186 413 $ que le ministère des Affaires municipales et des Régions s’est engagé à verser pour la MRC au cours de la période 2007 à 2014, soit la période correspondante au 2e Pacte rural », a déclaré le directeur général de la SDED, Martin Dupont. « Pour cette année, la SDED a versé la totalité du montant reçu du palier de gouvernement provincial. Avec les montants distribués en subventions à ces 25 organismes, 1 896 657 $ seront investis dans notre communauté, ce qui démontre encore une fois la vitalité de notre milieu rural », a-t-il conclu.

Le Fonds de la ruralité a été créé afin de répondre aux enjeux que vivent les milieux ruraux tels que l’évolution démographique, l’occupation du territoire, la croissance économique, l’amélioration de la qualité de vie rurale, la participation et la prise en main par le milieu. C’est ce qui a amené le préfet de la MRC de Drummond, Jean-Pierre Vallée, à déclarer : « Pour cette sixième année du 2e Pacte rural, nous avons reçu un nombre intéressant de demandes de financement. Il ne fait aucun doute que ces projets diversifiés viendront donner un coup de pouce au développement des communautés rurales touchées. La MRC de Drummond ainsi que la SDED sont donc heureuses de pouvoir y contribuer, et ce, en favorisant la mise sur pied de ces projets rassembleurs. »

La SDED espère maintenant que les promoteurs de projets seront de nouveau au rendez-vous l’an prochain. À ce sujet, les gens désirant obtenir de l’information sur le Fonds de la ruralité peuvent contacter la SDED par téléphone au 819 477-5511 ou par courriel à info@sded-drummond.qc.ca.

UNE REVUE DES PROJETS

1. Une somme de 2 200 $ a été octroyée au Centre récréatif de Saint-Guillaume afin que ce dernier puisse procéder à l’acquisition d’un tracteur multifonction lui permettant d’effectuer l’entretien des surfaces sportives de la municipalité. Avec ce nouvel équipement, le Centre pourra ainsi assurer l’entretien de l’ensemble des surfaces sportives pour la pratique de sports sécuritaires par les citoyens de la communauté. Avec la demande grandissante de la population pour les activités sportives et familiales, il devenait impératif pour la municipalité de se doter d’un tel équipement.

2. C’est un montant de 10 874 $ qui fut remis à la municipalité de Saint-Félix-de-Kingsey pour la mise en place d’équipements afin d’améliorer ses installations extérieures, telles que des estrades et abris mobiles qui serviront pour les événements de la communauté, l’acquisition de bancs de joueurs, supports à vélos, table à pique-nique, jeux pour enfants, etc. Ces acquisitions en vue ont pour but d’améliorer l’offre dans les espaces publics et parcs de la municipalité.

3. La Fabrique de Notre-Dame-de-la-Paix de Sainte-Brigitte-des-Saults avait pour objectif cette année de réunir les citoyens de la municipalité et des environs autour d’activités culturelles et amusantes. Des activités spéciales furent organisées telles que d’honorer des gens de la municipalité s’étant démarqués en agriculture, d’accueillir de nouvelles familles dans la municipalité, d’accueillir les nouveaux bébés de la communauté et célébrer les jeunes ayant eu 18 ans au courant de l’année. L’ensemble de ces activités fut des moments propices aux échanges et aux rapprochements dans la communauté, c’est donc 19 971 $ qui furent offerts par le Fonds de la ruralité pour ses activités communautaires rassembleuses.

4. Un montant de 20 000 $ fut alloué à la municipalité de Saint-Majorique-de-Grantham pour l’amélioration de sa salle municipale servant régulièrement à des résidents et des non-résidents pour des rencontres familiales. De plus, celle-ci sert quelquefois à certaines activités ou cours que l’école de la municipalité organise pour ses élèves. Plusieurs améliorations locatives devraient lui être apportées afin de pouvoir augmenter l’achalandage de cette salle et ainsi diversifier sa clientèle. De nouveaux aménagements furent effectués, soit un coin-cuisine avec des équipements de cuisine, un vestiaire accueillant, de nouvelles salles de bain, l’acquisition de tables et chaises, etc. De cette façon, la municipalité pourra accueillir des associations et organismes pour la tenue de rencontres et/ou cours et ainsi contribuer à conserver des activités au centre du village.

5. La Maison des jeunes de Saint-Brigitte-des-Saults procédera prochainement à la mise en place d’une cuisine plus fonctionnelle et pratique pour les jeunes. Cette nouvelle cuisine permettra à la Maison des jeunes d’offrir davantage de cours de cuisine à sa clientèle. Il faut donc effectuer un bon réaménagement afin de rendre ce lieu plus fonctionnel. Des comptoirs, des armoires, de bons électroménagers, une nouvelle hotte de cuisinière, des armoires à rangement et des travaux de réaménagement seront donc mis en branle afin de rendre cette pièce accessible. Une somme de 5 000 $ sera accordée à ce projet pour les jeunes.

6. La municipalité de Saint-Guillaume a eu l’honneur de recevoir l’équipe de La Petite Séduction de Radio-Canada les 11-12 et 13 mai 2012, avec pour artiste invité, Vincent Vallière. Toute une équipe de citoyens fut mobilisée afin de réaliser ce beau projet. Plusieurs activités ont été mises en place en tenant compte des goûts et intérêts de l’artiste invité. Ce beau week-end s’est terminé par une grande fête en compagnie de l’artiste invité. Un montant de 10 000 $ fut remis pour cette belle activité.

7. La Foire des petits amis ayant eu lieu à Notre-Dame-du-Bon-Conseil village les 21 et 22 juillet dernier fut un franc succès. Pour la troisième édition, ce sont 5 000 personnes qui se sont déplacées avec leur famille pour profiter de cet événement tout à fait gratuit. Lors de cette foire, nous pouvions y retrouver clowns, jongleur, échassier, maquillage, promenade en petit train électrique, mascotte, petite fermette, etc. Pour la réalisation de cette foire, l’organisme s’est entouré de plusieurs partenaires, tels que la municipalité, TVA Sherbrooke et commanditaires locaux. Plusieurs bénévoles mettent la main à la pâte pour faire de cet événement familial une réussite. C’est un montant de 10 000 $ qui fut octroyé.

8. Une somme de 20 000 $ fut remise à la Fabrique de la paroisse Saint-Luc – église Saint-Félix-de-Kingsey pour la mise en place d’un espace public au cœur du village. Ce parc aménagé sur le terrain devant l’église permettra de tenir des activités culturelles, éducatives et de détente. Cet endroit deviendra un lieu d’accueil pour les citoyens et les visiteurs puisqu’il sera la porte d’entrée du village. Nous y retrouvons une grande fontaine, des bancs de parc, un éclairage soigné, des arbustes et des fleurs. Ce projet mobilisateur et structurant favorise également la mise en valeur d’un site d’intérêt patrimonial, dynamise le secteur village et favorise l’identification de la population à son milieu.

9. La Maison des jeunes de Wickham a réalisé un rêve dernièrement, soit de devenir propriétaire du salon funéraire J.N. Donais à Wickham, afin d’y installer la Maison des jeunes. Les locaux utilisés jusqu’à présent par la Maison des jeunes étaient trop petits et comprenaient peu d’espace pour la population grandissante. Le nouveau bâtiment a permis d’agrandir considérablement l’espace donnant la possibilité d’accueillir plus de jeunes et offre plus d’opportunités au niveau des activités offertes ou des équipements qui sont à la disposition des jeunes. De plus, un espace bureau pour des rencontres d’intervention individuelles fut aménagé afin de permettre plus de confidentialité. Cette propriété offre le privilège d’avoir un grand terrain pour des activités extérieures. Le Fonds de la ruralité est fier d’avoir contribué pour une somme de 20 000 $ à ce projet structurant qui sera bénéfique aux jeunes.

10. Le projet vise l’aménagement d’un planchodrome (skatepark) dans le parc Guévremont de la municipalité de Saint-Cyrille-de-Wendover. Le projet vise donc à fournir aux adolescents une série de modules permettant de pratiquer cette activité dans un cadre sécuritaire et personnalisé leur permettant la pratique d’une activité récréative qui les rejoint. Ce sont 20 000 $ qui sont accordés à ce projet.

11. Un montant de 14 500 $ fut remis à Réseaux Plein Air Drummond pour l’acquisition d’un nouveau tracteur et remorque servant à entretenir le réseau cyclable dans la MRC de Drummond. De Saint-Pie-de-Guire à L’Avenir, de Notre-Dame-du-Bon-Conseil à Wickham, ces nouveaux équipements permettront à l’organisme de s’assurer que les cyclistes puissent circuler de façon sécuritaire sur tout le territoire. Les besoins grandissants des municipalités seront ainsi optimisés et permettront à Réseaux Plein Air Drummond de répondre adéquatement en rendant des services de qualité à moindres coûts.

12. C’est une somme de 14 558 $ qui fut accordée à la municipalité de Saint-Edmond-de-Grantham pour l’aménagement de l’ancien presbytère en espaces disponibles pour les organismes communautaires du milieu. Cet immeuble permettra aux organismes tels que comité de surveillance de quartier « Bon voisin, bon œil », comité environnement, comité patrimoine, CCU, etc. d’avoir accès à un lieu de rassemblement leur permettant d’échanger et de réaliser de beaux projets collectifs. L’ancien presbytère sera aménagé dans le respect du style de son époque.

13. Depuis l’aménagement du nouveau local de la Maison des jeunes de Saint-Germain-de-Grantham en 2009, l’organisme tente de créer un endroit adapté aux besoins des adolescents, mais surtout à leur image. Possédant déjà tous les instruments de musique pour un groupe, il était impossible à cause du bruit de pouvoir laisser les jeunes musiciens pratiquer ou découvrir cette forme d’art. Le projet consistait donc en la mise en place d’un vrai local de musique insonorisé à l’intérieur du local de la Maison des jeunes et que ce dernier soit adapté aux besoins des adolescents. Ce sont 5 004 $ qui furent alloués à ce projet pour les adolescents de cette communauté.

14. La Fabrique de la paroisse de Saint-Luc est propriétaire de la salle du sous-sol de l’église, seule salle disponible à Saint-Cyrille. Depuis toujours, il est convenu que cette salle soit mise gratuitement à la disposition de tout organisme à but non lucratif de la communauté. Elle est actuellement très défraîchie et très peu fonctionnelle et sert à plusieurs événements et organismes. La Fabrique souhaite permettre aux organismes du milieu de pouvoir l’utiliser de manière plus efficiente et ainsi favoriser de nouvelles activités pour les citoyens. Pour ce faire, des travaux importants de réaménagement sont nécessaires, tels que la mise en place d’une nouvelle cuisine, couvre-plancher, murs et travaux d’aménagement divers. Un montant de 15 000 $ sera remis à ce projet.

15. La Fabrique de Saint-Edmond-de-Grantham a reçu la somme de 9 033 $ afin de procéder à certains aménagements à l’intérieur de son église, dans le but de répondre aux besoins de ses citoyens et paroissiens. Des bancs seront enlevés et remplacés par tables et chaises, un minimum de services sera offert en installant un espace cuisine ou seront installés divers équipements offerts par la municipalité. Afin d’installer adéquatement cet espace, la construction de cloisons insonorisées à l’intérieur de la nef sera nécessaire. Avec ce nouvel aménagement, il sera désormais possible aux comités et organismes locaux d’organiser des événements accessibles à un plus grand nombre de participants.

16. Suite à la fermeture du poste de service d’essence dans la municipalité de Durham-Sud en décembre 2010, force fut de constater que ce service était manquant dans sa communauté rurale. Le projet consiste à la mise en place d’un poste à essence sous la bannière Sonic à la Coopérative d’alimentation de Durham-Sud. Pour ce faire, il sera nécessaire de faire l’installation d’un réservoir souterrain, de la tuyauterie reliant les pompes à essence, d’un tablier de béton ainsi que pompes et marquise. La coopérative souhaite offrir à sa population ce service de proximité afin de prévenir l’exode des gens de son milieu. Ce nouveau projet créera au moins un emploi à plein temps et quelques emplois à temps partiel à la coopérative. Une somme de 20 000 $ sera remise à ce grand projet pour la collectivité de Durham-Sud.

17. Le Centre récréatif Saint-Guillaume recevra une somme de 6 100 $ afin de procéder à la mise en place d’une surface extérieure multisport sécuritaire pouvant accommoder plusieurs types de sports au même endroit. Également, des paniers de basket-ball sur roues seront acquis afin de permettre aux citoyens de pratiquer ce sport sur la nouvelle surface. De plus, afin de résoudre le problème de la clarté des lieux, l’ajout d’éclairage sera fait dans le but d’atteindre un meilleur rendement pour les joueurs en soirée. L’installation d’une caméra de surveillance sera installée pour assurer un meilleur contrôle tout près des lieux. Ce projet se veut dans la continuité d’un processus de développement durable pour maximiser l’offre de service en loisirs et en sports de plus en plus demandée depuis ces dernières années dans sa municipalité.

18. La municipalité de Saint-Cyrille-de-Wendover recevra 20 000 $ afin de procéder à l’aménagement d’une patinoire permanente sur surface pavée, qui permettra aux citoyens d’y jouer au hockey ou de patiner en hiver et en été, de pouvoir l’utiliser pour le hockey de terrain (deck hockey) et le basket-ball. Afin de rentabiliser au maximum cet équipement, en période estivale, la municipalité ajoutera des paniers de basket-ball à l’extérieur afin que les amateurs puissent avoir enfin un endroit pour pratiquer leur sport. L’objectif est de permettre à la municipalité de rentabiliser le plus possible ses installations et en faire profiter le plus grand nombre par une offre de service diversifiée.

19. La Maison des jeunes de Saint-Germain-de Grantham a construit cet été une petite terrasse extérieure avec table de pique-nique, bancs, fleurs et arbustes afin que les jeunes puissent se réunir et discuter dehors lors des belles journées d’été. De plus, une affiche extérieure sera installée afin de bien identifier l’organisme pour que les gens puissent reconnaître l’emplacement de la Maison des jeunes. Ce projet est très attendu par les jeunes fréquentant les lieux et provient directement des adolescents qui se rendent à la Maison des jeunes. Une somme de 1 905 $ fut remise à l’organisme.

20. Une somme de 15 000 $ fut remise pour la réalisation de la 4e édition de Caval’Art, ce spectacle équestre réunissant plusieurs cavaliers amateurs et leur cheval en provenance de partout au Québec. Unique en son genre, il regroupe une très grande variété de numéros présentés de façon soignée avec éclairage, sonorisation, costumes et décors. Les 5 représentations eurent lieu pour l’édition 2012 et ont eu un vif succès, affichant complet à presque toutes les représentations. Caval’Art constitue pour la municipalité de Saint-Germain une opportunité de se distinguer par cet événement exclusif au Québec, qualifié d’art équestre.

21.  Le Comité de développement local de Saint-Bonaventure (COLOC) et la municipalité joignent leurs forces et compétences afin d’offrir aux citoyens une infrastructure sise au cœur du parc Patrick Lalime. Le projet consiste en la construction d’un chalet de loisir permettant d’améliorer la qualité des services locaux de façon durable, tout en favorisant la solidarité et l’engagement des citoyens. La construction de cette bâtisse permettra aux jeunes, aux familles et aux aînés de partager des activités et d’établir des relations communautaires durables. Ce lieu permettra la tenue d’activités rassembleuses où les citoyens pourront certainement voir leurs sentiments d’appartenance et de fierté locale renforcés, car le projet vise aussi la mobilisation des forces citoyennes pour se concrétiser. Une somme de 20 000 $ sera remise pour ce projet mobilisateur.

22. La municipalité de Saint-Guillaume recevra une somme de 20 000 $ pour la mise en place d’un terrain de soccer et football canadien. Des travaux d’aménagement majeurs sont à prévoir, l’installation de buts, estrades, clôtures et plantation d’arbres. L’achat d’équipements et accessoires complémentaires est également prévu. Par la construction d’une telle infrastructure, il s’agira d’un ajout majeur et stimulant pour les citoyens à faire du sport tout en contribuant à l’amélioration de leur santé physique et par le fait même, leur qualité de vie.

23. La municipalité de Sainte-Brigitte-des-Saults désire mettre en place une mesure d’infrastructure d’urgence pour ses citoyens. Le centre communautaire servira de lieu d’accueil pour les sinistrés ou autres, en leur fournissant les besoins essentiels. L’achat d’une génératrice et la construction d’un bâtiment pour celle-ci assureront la sécurité des citoyens contre toute éventuelle catastrophe naturelle. Ce centre est le seul bâtiment apte dont la municipalité peut y mettre en place un plan d’urgence. Un montant de 20 000 $ sera remis pour ce projet.

24. La municipalité de Saint-Cyrille-de-Wendover recevra une somme de 20 000 $ afin de procéder à l’implantation d’un nouveau terrain de tennis et utiliser la superficie occupée par le terrain actuel pour l’aménagement d’une autre structure de loisir visant davantage les adolescents, soit le planchodrome (skatepark). Il y a déjà quelques années que les joueurs de tennis signalent à la municipalité que leurs installations pour le tennis ont grandement besoin d’un bon rafraîchissement pour qu’elles répondent aux normes en termes de qualité de surface afin que les utilisateurs puissent s’adonner à leur sport en toute sécurité.

25. La municipalité de Saint-Germain-de-Grantham a eu elle aussi l’honneur cette année de recevoir l’équipe de La Petite Séduction. Cette organisation est l’engagement d’une communauté dans un projet rassembleur aux retombées souvent inattendues. Les Germainois ont donc eu le privilège de séduire Nanette Workman en créant des rencontres inoubliables entre elle et les citoyens de villages qui lui feront découvrir ce que notre coin de pays possède d’unique. Une somme de 8 000 $ fut accordée pour ce projet mobilisateur dans la communauté.

– 30 –

Source :
Francis Jutras
Responsable des communications
Société de développement économique de Drummondville
Tél. : 819 477-5511, poste 212
f.jutras@sded-drummond.qc.ca
www.sded-drummond.qc.ca

Renseignements :
Danielle Ménard
Agente de développement rural
Société de développement économique de Drummondville
Tél. : 819 477-5511, poste 207
d.menard@sded-drummond.qc.ca
www.sded-drummond.qc.ca

Retour

Autres nouvelles

nouvelle Weber America

4 février 2008

nouvelle Mission en Alberta

22 janvier 2008

MENU